AMASAUCETTE FAIT DES RECETTES POUR LE MAGAZINE « PAULETTE »

ESCAPADE A MARRAKECH : RIADS, RESTOS & RECETTES.
27 février 2014
L’AUBERGE DES DEUX TONNEAUX
3 mars 2014
Show all

AMASAUCETTE FAIT DES RECETTES POUR LE MAGAZINE « PAULETTE »

A l’occasion du numéro « Pop Culture » du magazine Paulette (dispo depuis ce matin chez votre marchand de journaux,) A ma sauce a animé la rubrique « Dinette » en tentant de concocter de ses doigts de fée une recette kawaï à se damner : c’est mou, c’est jaune, c’est une génoise sucrée qui cache un cœur crémeux à souhait et ça s’appelle la Tokyo Banana (ouais ouais.)

AMASAUCE RECETTE PAULETTEAMASAUCE PAULETTE

Encore méconnu des french foodistas, c’est LE dessert préféré des japonaises gourmets – alors en grande fan de bouffe asiatique que je suis, il fallut évidemment que je me colle au défi de créer ma version de cette douceur fruitée. Et même que j’ai galéré comme une lopette et qu’au moment du façonnage des biscuits, j’ai failli m’arracher les couettes. Mais qu’à cela ne tienne car regardez : le résultat est plutôt chouette.

TOKYO BANANA

Alors pour les miros qui n’arriveraient pas à lire en petit sur la double-page extraite de Paulette, voici en exclusivité et pour la première fois en France le Tokyo Banana et sa recette (pour 4 à 6 biscuits.)

 Ingrédients et ustensiles nécessaires pour le biscuit roulé japonais :

–       2 œufs
–       50g de sucre semoule
–       35g de farine à gâteau
–       20g de lait à température ambiante

–       un moule de forme carrée
–       papier sulfurisé
–       un batteur électrique
–       une spatule

– On commence par préchauffer four a 180°C.

– On tapisse le fond et les bords du moule de forme carrée de papier sulfurisé.

– Dans un saladier, on mélange le sucre et œufs.

– Lorsque le mélange est homogène, on place le saladier sur une casserole d’eau chaude mais pas bouillante (environ 40°C) et on le réchauffe au bain-marie.

– On fait blanchir l’appareil au batteur électrique pendant 5 minutes à puissance maximale pour obtenir une texture duveteuse.

– On baisse la puissance du fouet au minimum et on continue à battre pendant deux minutes.

– On parsème le mélange de la farine.

– On mélange délicatement en faisant de grands mouvements à l’aide d’une spatule sans casser l’appareil.

– On ajoute le lait et on mélange à nouveau 5 min.

– On verser l’appareil dans le moule tapissé de film.

– On soulève le moule a environ 5 cm de notre plan de travail et on le lâche afin d’en libérer l’air.

– On fait cuire 11 à 12 min.

– On sort le gâteau de son moule et on le laisse refroidir avant de retirer délicatement le papier sulfurisé.

Ingrédients et ustensiles pour la ganache à la banane :

–       100g de banane
–       1 œuf
–       1 cuillère à soupe de Maïzena
–       1 cuillère à soupe de sucre semoule
–       150ml de lait
–       quelques gouttes d’extrait de vanille.
–       un chinois (le comble, pour un dessert japonais)

–       une poche à douille (astuce : ou un sac à congélation dont on coupe l’extrémité)
–       film alimentaire
–       un fouet
 
– Dans un saladier, on écrase la banane à la fourchette.

– On ajouter le sucre, l’œuf, la Maïzena et le lait avant de bien mélanger au fouet.

– On passe le mélange au chinois pour obtenir une crème lisse.

– On verse dans une casserole et on fait chauffer à feu doux sans cesser de remuer jusqu’à ce que le mélange épaississe.

– On ajoute l’extrait de vanille et on laisse refroidir complètement.

– On verse le mélange dans la poche à douille ou le sac à congélation avant de le nouer et de le placer au frais.

– On coupe le gâteau roulé japonais en 4 carrés égaux.

– On tranche les 4 carrés en deux dans le sens de la hauteur pour obtenir des tranches d’environ 5 mm d’épaisseur.

– On place les carrés de gâteau roulé sur une feuille de film alimentaire.

– On couper le bout du sac a congélation et faire sortir une quenelle de ganache banane au centre de nos carrés, comme si l’on dessinait une ligne qui coupe le carré en deux parties égales.

– On rouler le gâteau sur lui-même en renfermant les extrémités comme un bonbon.

– On retire le film, et Dieu soit loué … c’est prêt !

AMASAUCE TOKYO BANANA

Non mais laissez moi, non mais laissez moi… manger ma baaaaanane toute nue sur la plaaaaaaaaage.

JAP BANANE

JAP BANANE FOU

LAPIN BANANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *