7 septembre 2013

NEW-YORK A PARIS : LA RÉPLIQUE AMASAUCE DU CRONUT DE DOMINIQUE ANSEL (SANS GRETEL.)

Bon. Des semaines qu’on nous prend le chou avec ce motha fucking cronut – soi-disant moitié croissant, moitié donut – ou autant dire la nouvelle viennoiserie qui se la pète. Sauf que crâneur ou pas, il paraît que c’est plutôt vachement bon, cette connerie – oui mais pour le croquer, faut être prêt à se taper moult heures de queue devant la bakery new-yorkaise du very frenchie Dominique Ansel (installé sans Gretel dans son échoppe éponyme.)