POULET ROTI @LAMAISON
14 février 2013
SOUFFLE NOCTURNE
20 février 2013
Show all

13, rue des Beaux-Arts, 75006 Paris.
M° : Saint-Germain-des-Prés
Tel : 01 44 41 99 00
Piscine cachée au sous-sol, à privatiser !

Y a des matins comme ça, où il est déjà midi vingt trois. Merde, je m’étais pourtant promis de faire une croix sur les sessions M6 Replay pendant mes insomnies chroniques de 3 à 6 pour cause de rendormissement clinique jusqu’à horaires indécents, mais c’était plus fort que moi: vivre une vie secrète du fond de mon plumard quand tout le monde pionce, ça m’excite violemment. Eh, mais c’est quoi ce soleil qui me brûle la rétine, chui retournée en Australie, ou quoi? Il suffira d’un rayon tranchant pour que l’esprit revienne à moi: je suis bien à Paris, on est vendredi, et ce midi (enfin maintenant, quoi) j’ai un déjeuner. Réagis, malheureuse, ahhhhh !!!!

Douche, hop hop hop. Ptit-dej? Même pas en rêve, je réserve mon estomac aux joies de l’étoilé. Bus: n° 63. Installée comme une princesse dans un fauteuil moelleux à souhait et caressée par les rayons de soleil qui s’invitent dans le patio, je n’aurais pu rêver plus doux réveil – et prétend que pour moi aussi, la journée a commencé depuis bien longtemps en acceptant volontiers un verre de vin blanc. Ivrogne.

Au restaurant de l’hôtel où Oscar Wilde a prononcé ses derniers mots («je meurs au dessus de mes moyens», la classe) le chef s’appelle Julien Montbabut: parisien de 28 ans, il est l’ex-second passé chef de la maison, et s’est battu comme un maître pour regagner l’étoile de Philippe Belissent en son propre nom, entouré par pas mal d’anciens de la Tour d’Argent. Et faut dire que sa divine cuisine la mérite largement: en entrée, le carpaccio de Saint-Jacques au caviar et à la pomme verte (47 euros) est un enchantement de délicatesse; en plat, le bar de ligne, son fumet iodé et son fenouil braisé (56 euros) est si fin qu’il m’a laissé sans mot; et en dessert, la déclinaison autour du litchi (19 euros) était si joliment dressée que j’ai presque eu de la peine de saboter ce travail de maestro d’un coup de cuillerée. Le tout ponctué d’adorables attentions pré et post-plats, toutes plus subtiles les unes que les autres, comme pour nous donner le La.

En lisant les prix entre parenthèses, vous êtes sans doute entrain de vous marmonner intérieurement qu’à ce prix là, manquerait plus qu’elles ne soient pas folles, les assiettes. Et je vous y rejoins, les copains – sauf que le midi, Julien propose aussi un menu entrée-plat-dessert à 52 euros tout compris (ou 32 euros le plat, ou 42 euros entrée & plat ou plat & dessert), une excellente alternative à la carte pour son rapport qualité/prix.

Reprenons donc le repas, en version carte bleue fatiguée, cette fois: en entrée, de sublimes calamars et ses légumes sautés à l’huile de coriandre; en plat, un surprenant tarte huître/aigle-bar et en dessert, une déclinaison autour des fruits exotiques à pâlir de plaisir.

Ce que j’ai adoré avec la cuisine de Julien, c’est qu’il sait en mettre plein les papilles, mais aussi plein les yeux – et en plus, même pas besoin de déjeuner au-dessus de nos moyens. C’est Oscar qui aurait été content.

In the hotel where Oscar Wilde took his very last breath, the 1 Michelin-starred restaurant offers a 52 euros 3-courses lunch menu. An enchanting interlude without breaking the bank !

SAINT JACQUES

 

 

 

 

 

 

 

 

CALAMARS

 

 

 

 

 

 

 

AIGLE BAR

 

 

 

 

 

 

 

FRUITS EXOTIQUES

 

 

 

 

 

 

 

LITCHI

2 Comments

  1. carole dit :

    lieu magique
    service très pro
    chef au top
    avons passé un moment divin
    merci pour vos commentaires très justes
    on vous suit …
    Marlène Carole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *