LIPP LIPP LIPP, HOURRA
22 novembre 2012
EN VEUX-TU, EN VOLAILLE
26 novembre 2012
Show all

239, rue St-Honoré, 75001 Paris.
M° : Tuileries, Concorde, Pyramides.
Tel : 01 42 44 50 00.
Ouvert tous les jours, de 7h du matin à 2h du matin (service continu).

Mmm, mmm. Comment dire. Pour faire simple mais objectif, l’Hôtel Costes ne vaut clairement pas le détour si vous êtes un fin gastronome, amateur de choses authentiques et de plaisirs vrais. En revanche, courrez-y si :

1)   vous faîtes une étude sociologique sur les techniques d’attaque des prédatrices-cougars dans la nature, ou sur le systématique «yé vé mé répoudré aux toilettes, mon adorrrré» des filles-de-joie scandinaves habillées en robe taille deux ans à l’arrivée de l’addition, ou encore sur le phénomène de rassasiement des mannequins avec un cœur de sucrine assaisonnée d’une seule goutte de citron;

3e48c039a3fa15c3b30186b7939d5c16367a4fe3

2)   Vous avez envie d’admirer un cadre ma foi fort joli (Jacques Garcia a très bien fait son boulot) mais inadapté aux myopes dès la tombée de la nuit (mes chers amis, vous ne parviendrez pas à différencier le poivre du sel à la lueur fatiguée de la bougie épicée);

3)   A) Vous êtes une groupie de 12 ans et demi, et rêvez d’admirer votre rappeur préféré claquer l’équivalent d’un bon mois de salaire en magnums de champagne, ou – B) vous êtes un rappeur qui souhaite claquer l’équivalent d’un bon mois de salaire en magnums de champagne;

4)   Votre côté maso est épris d’une folle envie de se faire maltraiter par une serveuse/hôtesse qui rêve secrètement de devenir chanteuse, actrice, ou tout bonnement de rencontrer sur son lieu de travail un milliardaire huit fois divorcé qui lui promettra de l’emmener refaire sa vie à St-Tropez ;

5)   Vous êtes en grosse embrouille avec votre partenaire, et souhaitez passer au moins uuuuun dîner à vous faire inviter sans voir sa tronche de cake et sans trop avoir à lui parler, par pitié, pour pouvoir ainsi vous abandonner au spectacle bling-bling de la soirée en rêvant d’une vie plus sucrée sur le yacht de son associé;

6)   Il est neuf heures du matin, vous êtes un touriste japonais ou promenez tout simplement le chien dans le coin et avez envie de voir ce que c’est que de se faire recaler d’un resto pour un petit-déjeuner;

Si vous vous reconnaissez dans l’une de ses options, ou encore mieux, dans les six en même temps, je vous conseille vivement de pousser les portes du 239, rue St-Honoré – vous en ressortirez ra-ssa-sié. Côté bouffe, on y retrouve tout bonnement un copié-collé de la bonne vieille carte Costes qui dépanne bien de temps en temps, parlons-nous franchement; sauf que les prix ont été gonflés par deux ou par trois, la faute au boudoir Napoléon III. « Salade de King Crabe », 75 euros ; « Tarte de Bœuf Desnoyer au couteau », 38 euros. Evidemment que c’est bon, à ce prix là, il manquerait plus que cela ne le soit pas ! Oui, la déco est belle et la playlist de Stéphane Pompougnac toujours un succès… Le vrai problème, c’est que le staff pète plus haut que son boule et que quand on charge 15 euros pour un Coca, la moindre des choses c’est de certes l’apporter avec une rondelle de citron et des glaçons, mais surtout avec un sourire, non ?

Trendy place, magnificent decoration, boudoir atmosphere, pretty good food, «L’Hôtel Costes» is definitely a place-to-see ; but its excessive prices and unbearable staff doesn’t make it a place-to-be.

40504b1cc278ece6d7a82cc3ed77b4191306674d

5 Comments

  1. Margot dit :

    Entièrement d’accord et à mon sens, les plats sont bons mais rien de transcendant non plus !

  2. Thalie dit :

    Nous nous y sommes égarés à la recherche d’un club sandwich il y a 6 mois, nous en sommes ressortis au bout de 10 min. Reçus comme des chiens dans un jeu de quille, pas assez « filles-de-joie scandinaves » très certainement 😉

  3. […] – je suis moyennement fan des restos Costes, et plus particulièrement de sa maison-maman (qui de mon modeste avis pète un poil plus haut que son boule en matière de rapport […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *