MARIA MAGDALENA NUTELLA : RECETTE INDÉCENTE DE MADELEINES AU NUTELLA

THE SUNKEN CHIP
13 septembre 2013
DA ROSA
21 septembre 2013
Show all

MARIA MAGDALENA NUTELLA : RECETTE INDÉCENTE DE MADELEINES AU NUTELLA

Pardonnez moi mon Padre, mais je crois que j’ai encore pêché : je m’étais pourtant juré de ne jamais recommencer, oh vilaine que je suis, depuis la fois où j’avais daigné poster l’indécente recette de ces cookies chocolatés – et par dessus le marché aux Oréos fourrés.

MADELEINES NUTELLA

J’y ai bien pensé, Padre, et le truc qui me rendrait pas mal service, ce serait de créer une espèce de champ magnétique qui m’empêcherait de pouvoir approcher toute substance chocolatée à moins de dix mètres à la ronde : par exemple, on n’aurait qu’à fixer un pôle «plus» d’aimant sur tous les pots de Nut’ du monde, et on m’en collerait un autre en plein milieu du front. Et puis c’est bien, comme ça, j’aurais pas l’air con.

Entre nous, Padre, je n’ai jamais rien compris à la physique et à ses subtilités. Mais faudrait quand même m’expliquer ce qui a conduit mon corps et mon esprit à engloutir une bonne douzaine de ces madeleines au Nut’ en entier. Alors quitte à m’anéantir (où au contraire à me rassurer) merci de me dire si c’est juste moi qui suis tarée, où si ces enfoirées vont ont fait le même effet.

Pour deux douzaines ces madeleines ensorcelées :

– 125g de sucre

– 15g de miel

– 150g de farine

– 130g de beuuuuuurrrrrrre

– 3 œufs

– un sachet de levure

– de la saloperie de Nutella

– une pincée de sel

1)   On commence par faire ramollir le butter 10 secondes au microwave, puis brandit un saladier dans lequel on mélangeasse le sucre avec les œufs, le sel et le miel.

2) Lorsque le mélange est bien battu, on ajoute la farine, la levure, et le beurre en pommade – on laissera ensuite faire la sieste à notre mixture deux bonnes heures (et on en profitera pour nous mettre un peu de vernis sur les pieds, c’est tout à notre honneur.)

3)   Y’a plus qu’à remplir nos moules à madeleines de moitié, puis à injecter un poil de Nut’ dans la pâpâte avec une poche à douille ou un sac à congélation au coin coupé. Magdalena cuira 8 minutes – ou plus, ou moins, ça dépend juste de comment vous l’aimez.

Merci d’avance et bien cordialement,

Amasauce la grosse.

PS : Pas cool que Marcel Proust soit mort avant l’invention du Nutella, car il n’a jamais pu se souvenir de ça.

PSS : Ca pleure par où, une madeleine ?

2 Comments

  1. Gaëlle Doué dit :

    Bon bah écoute ma cocotte, après avoir regardé rapidement ton site, j’ai décidé de le mettre en favoris et de tester touuuutes tes recettes !
    Et surtout continue comme ça ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *