POTTOKA
23 mai 2014
LA LUCCIOLA
30 mai 2014
Show all

Après une fatasse mousse au chocolat pour fêter ma liberté ainsi qu’un petit passage samedical chez Patrick Roger, je me questionnais dimanche dernier sur l’éventualité d’un full week-end chocolaté : excès pour excès et quitte à kiffer, autant s’endorphiner à ma sauce en totalité.

photo-20C’est drôle, mais cette recette de cocooning dominical était à la base un raté : j’eus fait tombé ma fucking salière dans la pâte, pardonnez-moi mon padre. Mais au vu de la tronche divine de mes mini-muffins au moment crucial de trancher, je me sentis presque aussi puissante que Mssieu Tatin et sa tarte rétamée.

photo-19Ils étaient moelleux, ils étaient dorés, ils humaient le beurre salé. Peu rancunier malgré les violents coups de pilon que je lui avais infligé, le très masochiste chocolat brillait en leurs coeurs comme pour me remercier. Et puis j’ai goûté.

Putaingue, fallait que je les kiffe ces muffins – c’était destiné. Et puisque le plaisir est encore meilleur quand il est partagé, voici la recette qui vous permettra de vous les auto-concocter – en vous remémorant fidèlement, s’il-vous-plaît, le temps que j’ai mis à nettoyer à l’éponge humidifiée ce putain de sal de Ibiza qui m’a saccagé mon parquet (cimer la balayette brûlée et l’aspirateur cassé.)

Pour une grosse douzaine de mini-muffins aux pépites coulantes :

75g de farine ou farine de châtaigne
50g de poudre d’amandes
75g de beurre fondu
50g de chocolat noir éclaté en pépites à coup de massue (ou de pépites de chocolat déjà pépitées, j’ai utilisé un noir Etiquable « Grand Cru Esmeraldas » à 70% de cacao bio perso)
50g de sucre roux
1 œuf entier
1 shot lacté (lait de vache, lait d’amande, lait d’avoine ou lait de soja)
1 cuillère à soupe de levure ou agar-agar
1 pincée de sel (ou 2, quand on a cassé la salière comme une gogollita qu’on est.)

1) On commence par préchauffer le four à 180°C.

2) Dans un premier saladier, on mélange la levure, la farine, la poudre d’amandes, le sel et le sucre avec un fouet.

3) Dans un second saladier, on fouettasse l’œuf, le beurre ramolli et le lait.

4) On mélange ensuite les mixtures de nos deux saladiers en amoureux, avant d’incorporer nos pépites dans la pâpâte bien lissée.

5) On répartit notre pâte chocolatée dans nos moules à mini-muffins beurrés, que l’on enfournera pendant 15 min de cuisson bien comptées – les cinq dernières à four ouvert et les muffins démoulés, histoire de bien les faire dorer sur les côtés…

Croyez-moi, ceux-là vont prendre une sacrée fessée.

giphy-1

giphy

giphy-4

9 Comments

  1. Melodie dit :

    J’ai suivi ta recette à la lettre mais malheureusement quand je les sors du moule ils s’émiettent 🙁 mais sinon c’est une dinguerie !

  2. Merci pour la recette mais une petite question:

    Le four ouvert, pourquoi? Cela sert à quoi?

  3. […] On goûte quoi ? Les mini muffins au chocolat  […]

  4. […] On goûte quoi ? Les mini muffins au chocolat  […]

  5. Céline dit :

    Hummmm ta recette va me réconcilier avec les muffins!
    je salive rien qu’à voir la photos, et d’ailleurs je vais t’en piquer qq uns

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *