PAIN PERDU BANANE ALLÉGÉ SANS LACTOSE
16 juin 2013
ANIMATION / CONSULTING NOUVELLE GÉNÉRATION POUR BOCO : UNE FORMULE PAR UNE BLOGUEUSE ET POUR LES BLOGUEURS IMAGINÉE PAR AMASAUCE
22 juin 2013
Show all

10, rue de Richelieu, 75001 Paris.
M° : Palais-Royal
Tel : 01 42 96 09 17.
Menu midi entrée/plat/dessert : 44 euros.
Menu initiation en 5 plats : 70 euros.

Il y a un peu plus de douze printemps (et je me sens vieille biquette même si je compte avec les doigts) j’organisais ma première boom. J’étais en sixième, je fêtais mes douze piges et faisais ma crâneuse dans la cour de récré. Anthony, mon grand poto de l’époque, était né quelques jours après moi : nous décidions donc d’organiser ensemble une petite beuverie, sur fond de R-Kelly et de Champomy.

Douze ans après, Anthony m’invitait à découvrir son restaurant. Nouvelle carte, nouvelle ambiance, mais toujours Konrad Cegloski pour nous remplir la panse – ce chef prodige d’origine polonaise, formé au Meurice et chez le trois fois étoilé Gordon Ramsay. C’est donc non sans émotion que je m’attablais chez mon ami, toute chose de découvrir ce qu’il avait accompli… Poil au kiki.

Et c’est qu’on s’y sent bien, chez Pierre au Palais. Niché dans un quartier super-animé, le restaurant semble avoir paradoxalement choisi son clan : celui d’une table tranquille, conviviale, chic et isolée comme il est si difficile d’en dénicher à Paris. On y respire, on s’y détend, on se laisse porter par la magie.

A l’image du restaurant, les assiettes offrent un sans-faute gastronomique sans prise de tête : d’abord, ce beurre salé sellé d’un P.; et ces amuse-gueules dont les saveurs explosent sur le palais (royal) en une seule bouchée. En entrée, les asperges vertes, œufs de caille et leur gougère noisette (18 euros) sont une véritable tuerie.

Côté plats, un sublime Saint-Pierre à l’encre de seiche, salty fingers et gnocchis romarin/ricotta (39 euros); une délicate bouillabaisse de lotte à l’aïoli safrané (36 euros.) Pour les carnivores, choisir le superbe caneton «comme dans le 13e», laqué en ragoût brioché (26 euros) avant le plateau de fromage (15 euros), servi avec son chutney pomme/noisette, et dont la Tomme de Savoie 12 mois d’affinage est à se damner.

Les cuissons sont justes, les dressages nets, le jeu de textures bien pensées : dans ma bouche, c’est un peu comme un numéro de patinage artistique en finale de J.O. En dessert, un triple Axel parfaitement exécuté : ce millefeuille aux framboises Tullameen et rhubarbe subtilement aéré, servi avec sa glace aux baies d’argousier (16 euros.)

Les assiettes sont démentes, la rythmique entre salle et cuisine savamment orchestrée, le service absolument parfait, la carte des vins subtilement affutée et la sommelière, à l’accent anglais chantant contre lequel elle s’efforce à tort de lutter, nous comble de petites pépites bien dégotées. Konrad, Anthony… vous m’avez bluffés.

In Paris’ historic neighboorhood, chef Konrad Cegloski (Meurice, Gordon Ramsay’s restaurant) exalts our taste-buds with amazing cuisine in a peaceful restaurant. A must try 5-courses initiation menu : 70 euros.

ASPERGES GOUGERES NOISETTE

saint pierre

SAINTPIERRE ENCRE DE SEICHE

CANARD

BOUILLABAISSE DE LOTTE

CARPACCIO THON POMME DAIKON CRESS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *