LA CHRONIQUE FOOD D’AMASAUCE LE LUNDI ET VENDREDI SUR RFM
8 septembre 2015
AMASAUCE X MARTINI AUX APERITIVOS #MATERRAZZA @WANDERLUST
22 septembre 2015
Show all

QUI A PEUR DU GRAND MÉCHANT GLU ?

C’était au cours d’un dîner (italien) que le sujet (houleux) a été soulevé. Pasta, pizza, antipasthiques, tomate/mozza? Qui veut quoi?

C’est à ce moment-là que la petite amie de Théo, que l’on appellera Paméla (je vous assure, ça lui va comme une moufle en alpaga,) lança le débat:

– «Ah non, pas de pasta pour moi: y a du gluten, alors ça ne va pas.

– Ah oui, rétorquais-je – et pourquoi?

– Ben je ne sais pas trop, ma foi – mais il paraît que c’est mieux comme ça.»

Merci, Paméla. C’est ainsi qu’un cabillaud pané, la damoiselle commanda – pendant qu’en silence, je m’amusais en pensant au gluten (présent dans la chapelure) qu’elle ingurgitait ce soir-là. Oui, je sais – ce n’est pas sympa.

FOODOBSESSION

Vous l’avez sans doute remarqué: dans les livres de cuisine, à la carte des restaurants ou dans les rayons des supermarchés, le régime «sans gluten» est au top de sa popularité. OK pour les allergiques, cela va de soi – mais pourquoi le boom soudain de cette hygiène de vie, même chez les individus «lambda»? Et puis d’abord, le gluten, c’est quoi?

QUI ES-TU, MISTER GLUGLU ?

Coucou, c’est moi. Nous l’avons bien lu: dans gluten, il y a glu. Le bouc-émissaire est donc bel et bien une colle, présente dans la plupart des céréales, qui donne au pain son élasticité en agissant comme un liant. Plus il y aura de gluten dans un pain, plus il sera moelleux et alléchant: il n’est donc absolument pas nocif au départ, le pauvre enfant – et s’en priver serait une idée saugrenue.

Sauf qu’il s’est invité partout dans notre alimentation moderne, le malotru: dans les pâtes, les biscuits, les céréales du petit déjeuner; mais aussi dans certains yaourts, desserts, plats préparés – et même dans les cosmétiques et les médicaments. Sur les emballages aussi, le sournois n’apparaît pas clairement: se planquant derrière des termes camouflés comme malt ou amidon modifié.

Pour allergiques et intolérants, c’est une galère sans nom; pour les autres, l’excès n’est jamais bon. Paniqué, le consommateur a donc demandé des clarifications. Côté industriels, une seule solution: mettre des produits certifiés «sans gluten» à leur disposition.

ALLERGIQUES & INTOLERANTS

Il est vrai que l’allergie au gluten (que l’on appelle aussi maladie coeliaque) n’a qu’un seul traitement: celui de bannir le gluten de l’alimentation. Il est vrai aussi que des études récentes ont montré que de plus en plus de personnes s’y déclaraient «sensibles» ou «intolérants» – préférant ainsi réduire leur consommation.

FASHION GLUTEN-FREE

Et puis il y a ceux pour qui le régime «sans gluten» ne serait qu’un effet de mode, dans cette grande tendance qui est celle de l’allergie alimentaire. Certaines célébrités (comme Gwyneth Paltrow, Novak Djokovitch ou encore Oprah Winfrey,) ne cessent de vanter les mérites d’une hygiène de vie «gluten-free»: du pain béni (hihi) pour les industriels, qui en profiteraient pour vendre leurs produits à un prix jusqu’à 3 fois plus élevé que leur équivalent «glutenisé.»

CONCLUGLUGLU

Sans gluten, sans sucre, sans gras, sans lactose, sans colorant… Vous n’avez pas pu y échapper, les produits «sans» envahissent le marché. Mais si votre corps ne vous envoie pas de signes (fatigue, indigestions, migraines, ballonnements,) inutile de faire le mouton ambulant. Car même si le boom du «sans gluten» est plus que justifié face à la montée d’intolérants, le grand méchant Glu ne vous tuera pas – alors détendez-vous, et reprenez donc une part de pizza. A commencer par toi, Paméla.

FullSizeRender-29

3 Comments

  1. marion dit :

    D’accord avec toi, si notre corps le tolère ce serait idiot de s’en priver. La mode du sans-gluten est vraiment pénible pour les vrais intolérants et coeliaques (j’en fais partie). À cause de leurs caprices on ne nous prend pas au sérieux dans les restaurants et des industriels irresponsables étiquettent des produits ‘sans gluten’ qui en contiennent quand même, et on est malades.

  2. info dit :

    Au sans gluten, sans sucre, sans gras, sans lactose, sans colorant, je préfère le sans OGM! :p
    Au moins le gluten est normal et fabriqué par la Nature elle-même
    Dommage pour Paméla, cette mode là est passé date… :o\

  3. josie dit :

    ah la la !!!! cette mode  » sans gluten » c’est incroyable !! les gens sans problème qui te disent : ah non moi je mange sans gluten et qui comme cette pauvre Pamela ne savent ni pourquoi ni comment !!
    laissez moi rire et privez vous de bon pain maison ou autres pizzas ! de crumble de légumes du jardin ( ben oui a cause du crumble qui est composé de farine berk berk berk !!!
    j’essaie de manger de tout , sainement en produisant un maximum et franchement faut arrêter de faire le jeux de ces industriels qui vous font payer cher toutes ces nouvelles tendances !!
    Bien sur pour ceux qui souffrent qui sont de vrais intolérants et cœliaques le problème est tout autre !!!!! mais sommes nous comme de bons petits moutons obligés d’adhérer a toutes ces modes ?imbéciles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *