Accueil Reportages gourmandsBlog trotting AMASAUCE x PARCS NATURELS RÉGIONAUX : LE GOLFE DU MORBIHAN ET LA BRIÈRE – PLONGÉE SPIRITUELLE AU COEUR DU PATRIMOINE BRETON, SHOOTING DANS LA CUISINE DU FILM LÉON DE BESSON, CALÈCHE, CHALAND, DIVINES CONNEXIONS!

AMASAUCE x PARCS NATURELS RÉGIONAUX : LE GOLFE DU MORBIHAN ET LA BRIÈRE – PLONGÉE SPIRITUELLE AU COEUR DU PATRIMOINE BRETON, SHOOTING DANS LA CUISINE DU FILM LÉON DE BESSON, CALÈCHE, CHALAND, DIVINES CONNEXIONS!

par margaux grosman

Lorsque la question de choisir le Parc naturel régional où je passerais le week-end s’est posée, l’épicurieuse en moi s’est trouvée bien ennuyée : choisir, c’est avant tout renoncer. Puis, faisant instinctivement passer en priorité les territoires inexplorés, je me suis dit que la Bretagne gagnait.

🍀VALEURS COMMUNES🍀

Les Parcs naturels régionaux et moi-même partageons bon nombre de valeurs, à commencer par la vision holistique que le présent (et surtout le futur) résident dans le passé : cela signifie tout simplement que nous sommes conscients que préserver les ressources de la terre et de notre patrimoine, qui dispose naturellement de quoi satisfaire tous les individus malgré l’obstination de l’homme à vouloir les posséder et les surconsommer, est un enjeu capital.

Nous partageons également la conviction intime que juxtaposer la puissance du classicisme au charisme de la nouveauté passe par préserver les gestes, les acteurs et les valeurs du passé. C’est une bonne leçon humaniste que je vais ici expérimenter, et que je vous propose de partager : voyager par le prisme des Parcs naturels régionaux offre une dimension de conscience qui inspire le respect.

Ces dimensions de passé, de présent et futur y sont justement savamment considérées : on y encourage le développement économique et social, en soutenant les entreprises respectueuses de l’environnement et en valorisant les ressources naturelles ET humaines. On y cultive l’amour et y protège la bio-diversité, en préservant les patrimoines naturels et culturels, matériels comme immatériels. On y respecte l’harmonie.

🍀DIMENSIONS DE CONSCIENCE🍀

On y favorise également l’éducation que j’aime penser « intelligente » : en sensibilisant enfants comme adultes aux problèmes environnementaux et en contribuant à des programmes de recherche, ayant pour mission d’initier des procédures nouvelles et des méthodes d’actions.

Se connecter ou se reconnecter à la nature. Tout simplement. Ouvrir ses cinq sens. Sentir. Ressentir. Respirer. Voir. Goûter. Le même héritage qu’hier, qu’aujourd’hui et que demain, depuis toujours et pour toujours, parce que Mère Nature l’a porté en son sein.

🌑 🌒 🌓 🌔 🌕 🌖 🌗 🌘WELCOME🌑 🌒 🌓 🌔 🌕 🌖 🌗 🌘

Plongée dans le mysticisme contagieux de ces îles surplombées d’un ciel capricieux, logée chez l’habitant, nourrie de locavorisme assaisonné au sel de Guérande, baladée en calèche et en romantique chalans : bienvenue au coeur des Parcs naturels régionaux du Golfe du Morbihan et de la Brière, que je n’avais exploré jusqu’alors que par le prisme du roman de Chateaubriand.

A savoir que 17% du territoire français est couvert par un Parc naturel régional. On compte actuellement 54 parcs, territoires habités et reconnus au niveau national pour leur forte valeur patrimoniale et paysagère, mais également leur extrême fragilité. 54 petites sociétés, reliées les unes aux autres, en avance sur les politiques et sur leur temps.

C’est parce que ces « sociétés » ont été pensées pour concilier les aspects écologiques, économiques et sociaux de ses territoires de façon plus harmonieuse, assurant durablement le bien-être de l’homme, que le slogan des Parcs naturels régionaux parle de lui-même : « Une autre vie s’invente ici ». Plus de 4 millions d’habitants résident sur cet espace : parmi eux, 700 000 personnes
travaillant dans non moins de 300 000 entreprises.

Les Parcs privilégient plusieurs leviers de développement, renforçant l’attractivité de leur territoire en accueillant de nouvelles activités pour soutenir l’entrepreneuriat durable. Dans cette démarche, mon parcours s’organise autour d’une richesse infinie d’interlocuteurs, distingués au niveau national par le titre de « Valeurs Parcs naturel régional ».

Ainsi, les producteurs, prestataires et artisans qui rythmeront mon escapade contribuent au développement du territoire et s’attachent à faire découvrir le Parc à travers leurs produits, leurs prestations, leurs passions et leur profond respect de l’environnement.

Le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan

Facilement accessible en gare de Vannes, son emblème est un Hippocampe moucheté : l’un des deux hippocampes qui fréquentent les eaux du Golfe du Morbihan.

Rare aujourd’hui, autrefois courant, il symbolise l’impérieuse nécessité de préserver le Golfe, comme l’interaction terre – mer qui constitue l’un des nombreux enjeux de ce territoire. Il suffit de les regarder poour comprendre qu’elles parlent justement d’elles-mêmes : on ne sait jamais si l’on voit l’île ou le continent.

Attention, sens activé :  👀.

ISTRENN PASSION : LES HUÎTRES DE GILDAS MOURIER 👄(VALEURS PARC)

Façon morse aux petites huîtres d’Alice au Pays des Merveilles, c’est par la visite du paradis ostréicole du très charismatique Gildas Mourier, Istrenn Passion, que la Bretagne me donne sa première leçon : ici (et sans Vilvaldi), on expérimente en une heure les quatre saisons. « Mini-tempête dans le Golfe du Morbihan », annonce justement BFM TV aux parisiens apeurés : j’confirme, suis trempée. 🌧️Mais cela me plaît.

Voyons le verre de Muscadet à moitié plein : le retour du soleil ajoute aux huîtres naturelles de Gildas (creuses et plates, tous calibres) un charme divin.

C’est donc sur fond de bulots, bigorneaux, crevettes, palourdes et far breton sans pruneaux que l’on se régale d’en apprendre plus sur l’hermaphrodisme inversé : Gildas vous accueille et vous sustente 7j/7, sourire aux lèvres marqué, couteau à huîtres paré.

Il livre également ses huîtres dans toute la France.

Question du jour : sachant qu’une huître qui contient une perle n’a pas rejeté le grain de sable en son sein et que 0,0000000001% en cachent, combien de douzaines d’huîtres dois-je acheter pour me faire un collier ?

Sens activé : 👅.

Istrenn Passion (Valeurs Parc) – Gildas Mourier – Les Vieilles Presses, Saint-Philibert. 06 11 15 96 00.

LA MAISON DE PÊCHEUR, CHEZ CHRYSTÈLE ET JEAN-PHILIPPE LEVREL.❣️(VALEURS PARC)

Suivez le petit sentier jusqu’au banc de pierres, humez les hortensias, repérez les volets bleus : bienvenue à La Maison de Pêcheur, où le couple Chrystèle et Jean-Philippe Levrel incarne l’allégorie de l’hospitalité et de la chaleur humaine.

Au coeur de Séné, on se réchauffe volontiers dans leur gîte au charme pittoresque : si accueillir est le fruit de leur potager, ils le cultivent à merveille. Poêle allumé, café chaud de la Brûlerie d’Arlé, album de photos prises au drône, conseils passionnants et passionnés : les énergies positives de Chrystèle et Jean-Philippe Levrel sont si bonnes à capter.

Gîte La Maison de Pêcheur, Chrystèle et Jean-Philippe Levrel, 28 rue de Montsarrac, Séné.
06 32 29 33 61 – 06 24 26 12 66.

 🌊 LA MER MONTE : LES ALGUES DE ANNE JACOB 🌊 (VALEURS PARC)

Petite-fille de marin pêcheur, Anne Jacob est une conteuse de la mer : pour sa thèse, elle se penchait déjà sur la question de l‘alimentation du futur. Aujourd’hui guide littoral diplômée d’Etat, elle nous transmet avec passion comment respirer et cuisiner la nature. Comme l’ensemble des mes interlocuteurs, son activité est certifiée « Valeurs Parc » : il est vrai qu’Anne a ce don de nous faire regarder la mer à sa manière, avec gourmandise et respect.

Autrefois utilisées pour se chauffer (on en rembourrait même les sièges de la SNCF !), les algues puisent le sel nutritif dans leur milieu environnant. Parce qu’elles captent les métaux lourds et les hydrocarbures, saviez-vous qu’on ne les pêche jamais à l’entrée de ports ?

Véritables anti-poisons, pas besoin d’attendre la mode de la spiruline pour vous y intéresser. Faîtes confiance, découvrez-les : bienfaisantes, les cuire en papillote ou à la vapeur permet de préserver la richesse en vitamines et nutriments de ces aliments exceptionnels.

Elle sont également bourrées de protéines végétales.

La Mer Monte, Anne Jacob, 06.81.76.70.17  la.mer.monte@orange.fr

🐎 LA CALÈCHE DE SÉNÉ DE PATRICIA PAROT 🐎 (VALEURS PARC)

Quel bonheur de se faire cueillir à l’aube par la calèche de Patricia !

L’occasion de découvrir Séné, commune authentique et naturelle, guidée par son majestueux cheval et rythmée par un apaisant ciel bleu.

Une balade au travers des sentiers et des villages typiques de pêcheurs, pour apercevoir les panoramas de la réserve naturelle et des paysages côtiers. 

La Calèche de Séné de Patricia Parot – Lieu dit Bilherbon, Séné. 06 51 76 39 83.

Le Parc naturel régional de Brière

Créé en 1970, c’est l’un des plus anciens Parcs naturels régionaux : s’il n’est situé qu’à 1h de route du Parc du Golfe du Morbihan, on sent pourtant l’aura et l’identité singulière qui se dégage des deux environnements. Si proches mais si distincts, celui de la Brière est plus mystique, plus sauvage. Du coup, j’aime bien. Sûrement mon côté scorpionne.

Ce territoire a fasciné de nombreux auteurs, comme Chateaubriand dans son oeuvre « La Brière ».

LA VIEILLE FORGE 🍽️ : LA TABLE D’ISABELLE ET LUDOVIC FEVREL (VALEUR PARCS)

L’inspiration du chef Ludovic Fevrel et de sa femme Isabelle donnent un souffle nouveau à cette forge du 18e siècle, nichée au coeur de Mesquer : ici, tout est fait maison, à base de bons produits qui nous plongent dans la gourmandise de la région.

Les produits sont nobles, les cuissons parfaites, les assaisonnements justes. Les produits locaux sont transformés par la main de maître de Ludovic, mais jamais plus qu’il n’en faut, pains et glaces inclus.

Le charme de l’absolu ! 👌

La Vieille Forge, chez Ludovic et Isabelle, 32 rue d’Aha, 44420 Mesquer. 02 40 42 62 68. Ouvert du jeudi au lundi pour le déjeuner et du jeudi au samedi pour le diner. Le restaurant est fermé pour congés du lundi 13 janvier au mercredi 12 février 2020.

TERRE DE SEL : AU 💜 DES SALINES DE GUÉRANDE 😏 (VALEURS PARC)

Le marais salant est un paysage grandiose, façonné par la main de l’Homme depuis des siècles. Les marais salants forment une mosaïque de couleurs : gris clair le matin, blanc lumineux au zénith, violet au coucher du soleil. C’est une surprise, de saison en saison.

Cet espace de 2 000 hectares de marais, cultivés et non cultivés, produit plus de 12.000 tonnes de sel par an. La technique actuelle d’exploitation des marais est antérieure au IXème siècle.  

La saline est le lieu de travail du paludier, qui gère les niveaux d’eau dans les différents bassins pour récolter le fameux sel de Guérande. A chaque grande marée, il ouvre une trappe et remplit d’eau de mer sa vasière.

Protégés pour leur patrimoine écologique, les marais salants se découvrent via 3 structures : Terre de Sel et la Maison des Paludiers à Guérande, ainsi que le Musée des Marais Salants de Batz-sur-Mer. De même, des paludiers indépendants ou associations vous proposent de nombreuses prestations.

LE VILLAGE AUX CHAUMIÈRES : KERHINET 💚(VALEURS PARC)

Ce petit village est celui de la Brière des Terres et on le découvre à travers ses toits de chaume, façonnés par la main de l’homme. En observant les toitures de plus près, on voit d’ailleurs que le point diffère en fonction du chaumier : de l’artisanat à l’état pur.

Entièrement restauré par le Parc naturel régional de Brière, découvrir le passé caché de Kerhinet offre un bel exemple de l’architecture briéronne, accessible librement toute l’année. Piétonnier, Kerhinet se découvre en suivant deux parcours d’interprétation qui jalonnent les chemins du village. Un moment poétique.

Village de Kerhinet, Saint-Lyphard. Merci à ma guide Ulrike.

🍴 L’AUBERGE DE BRÉCA DE FRANÇOISE ET CHRISTIAN DENIAUD🍴(VALEURS PARC)

Créée en 1903, c’est la première auberge de Brière, dont les propriétaires s’appelaient Victor Hugot. Jusqu’à Françoise et Christian Deniaud, installés ici depuis 1997. Ils transforment alors l’auberge en un restaurant gastronomique, niché au bord du canal, dans le plus beau coin de Brière.

Egalement traiteur, l’Auberge de Bréca nous invite aux plaisirs simples d’une cuisine raffinée et authentique, en découvrant les produits du terroir qui font son identité. Au fil des saisons, au coin du feu, sous les ombrages, on déguste à sa table les saveurs de son patrimoine.

Parmi ses spécialités : le gibier, les poissons de mer et d’eau douce, les volailles, les foies gras… Il y en a pour tous les palais, pourvu qu’ils aient du goût.

Sens activé : 👅.

L’Auberge de Bréca, 352, Village de Bréca – 44410 SAINT LYPHARD. Tél : 02 40 91 41 42

🔪ATELIER JHP : LA COUTELLERIE AU MORTA🔪(VALEURS PARC)

Il y a 5000 ans, une forêt de chênes régnait à la place des marais actuels. Au fil des tempêtes, les chênes ont été arrachés et engloutis par le sol tourbeux de la Brière. Emprisonnés dans ce sarcophage naturel, privés d’air et d’oxygène, les troncs se sont chargés en silice, pour se conserver remarquablement.

Ce bois d’une grande noblesse, qui a traversé les âges, s’appelle le Morta. Un chêne fossilisé fascinant, récupéré par les artisans qui le transforment en objets d’arts. En témoignent la coutellerie artisanale JHP et l’Atelier Morta Bijoux.

Pointu jusqu’au bout du couteau, le propriétaire des lieux a installé la célèbre cuisine jaune du film Léon, de Luc Besson, dans son atelier de fabrication.

Regardez, Jean Réno y est encadré. Du coup, je me suis un peu sentie comme une Natalie Portman croisée avec Chateaubriand (mais malheureusement, l’illusion n’a duré qu’un temps.)

La porte en face, dans son atelier gardé d’un oeil bienveillant par son chien stylé, Hélène réalise ses propres bijoux en Morta.

Avec sa patte et sa sensibilité féminine, elle associe le travail de « l’Or noir de Brière » à celui de l’argent pour façonner à la main des bijoux uniques et intemporels, pour hommes et pour femmes.

Un couple inspirant !

Atelier JHP, Coutellerie au Morta, 96 bis, rue de la Brière, 44117 Saint-André-des-Eaux. Tel : 06 58 86 13 75. Morta Bijoux, 87, rue de la Brière, 44117 Saint-André-des-Eaux. Tel : 06 60 96 85 17. contact@mortabijoux.com

PASSEZ SIMPLE 😴 (VALEURS PARC)

Cécile et Philippe-Olivier ont réhabilité cette longère abandonnée, au bout d’une impasse, en lisière des champs, dans le respect des matériaux et de l’environnement.

Misant sur la chaleur de leur intérieur, Passez Simple nous plonge dans le calme et l’authenticité d’un hameau au charme d’antan.

Passez Simple, chez Cécile et Philippe-Olivier, 207 Keralio, 44410 Saint-Lyphard – 02 40 42 99 70 – 06 35 93 90 72.

🌾PARENTHÈSE ENCHANTÉE : LA BALADE EN CHALAND SUR LES MARAIS AVEC CHRISTOPHE BOISROBERT 🌾(VALEURS PARC)

Christophe Boisrobert vit en harmonie avec sa nature sauvage, qu’il a la chance de partager avec son environnement.

Natif de Saint-Joachim, protestant pratiquant, joueur de clarinette, philosophe, pêcheur d’anguilles, promeneur en chaland : son aura imprégné d’une liberté multi-casquettes ajoute à la balade quelque chose d’encore plus magique qu’elle ne l’est déjà.

J’aime son caractère affirmé et indépendant, cette âme de chasseur-pêcheur, connectée au monde non-physique, aux énergies vitales, et dont la liberté n’existe qu’au contact de la nature. Je m’y reconnais beaucoup.

J’ai donc aimé passer la fin de mon séjour guidée par la perche et la clarinette de ce guide de Brière depuis 15 ans, fraîchement couronné papa. Au rythme de la faune et de la flore, appelée par les canards sauvages au milieu du roseau de Brière, on se sent sur son chaland libre comme le vent. Connexion suprême. Parenthèse enchantée. Reconnaissance.

Imprégnés du karma brièrois, vous pourrez sans doute mieux comprendre les allégories de mon poème en toute fin de billet. 🙃 Allez, bisous bisous, sens activé pour terminer : 👂.

PS : J’espère que vous avez passé un bon moment, qui vous donnera envie de regarder la lune, de caresser les animaux, de vous plonger dans l’eau et de sentir des fleurs. 🌸 Allez salut. Embrassez Christophe, Jean-Philippe et Chrystèle fort de ma part si vous allez les voir SVP. 🙏 Amen. Peace. Flex. Nature. Bienveillance. Amour. Respect. Solidarité. Spiritualité.

Christophe Boisrobert, RDV au Port de Rozé (Saint-Malo-de-Guersac), 02 40 01 03 90.

Crédits photos📸 : SANDRA SAAB – LA CALÈCHE DE SÉNÉ – JEAN-PHILIPPE LEBREL – MOI-MÊME

 ✨MON POÈME DU JOUR : INDIGO ✨

🌗

Si mes rames s’inondent de l’écume récalcitrante d’égocentriques en colère,

Si l’homme se muait en machine dans l’univers,

Si mes chauffeurs majorés diffusent l’antipathie d’une malveillance nucléaire, 

Si la pollution se distille dans l’éther, aux couloirs de bus anti-libertaires; 

Si les lames tranchantes d’un macron éponyme n’en disait pas long sur son père,

Si mes soeurs doivent partir au front pour l’égalité des salaires, 

Si l’instinct et l’éducation sabotent la confiance de ma Terre mère,

La France serait-elle devenue une Mongole Fière?

Si la bienveillance et l’intelligence s’évaporent dans l’éther,

Si la conscience française se noie dans son Sancerre,

Bouchonnée de lie d’individualisme, Teintée de comparisme binaire,

Si ma conscience s’enrage des caprices de mes frères;

Terre-Mère, Dieu-père, êtres de lumière; Que dois-je faire?

Si le collectivisme doit forcément lutter contre son contraire,

Assombrissant l’activisme collectif de sa propre lumière, 

Si l’Oedipe des dirigeants ne coupe pas le cordon d’un nombrilisme sévère,

Si mes connexions à la Source sont brouillées par les ondes d’un Iphone lunaire;

Si une vie de mise en abyme semble, aux yeux de tous, plus claire,

Si l’indigo doit forcément rentrer dans une case austère,

Et si la force de l’indigo souffrait?

Qu’elle souffre! De construire son soleil en zone de guerre;

Terre-Mère, Dieu-père, êtres de lumière; 

Est-il trop narcissique de vouloir à mon tour devenir mère ?

Margaux (MLV, nom de poètesse)

Planète : Zèbre – Courant de pensée : le terre-à-terrisme utopique – Religion : Bienveillance Universelle.

🌙 Rédigé dans la nuit noire, communiqué au grand jour 💛

You may also like

Laisser un commentaire

Afin d'améliorer votre expérience, ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation vous consentez à leur utilisation. Accepter En savoir plus