RISOTTO AUX SAINT-JACQUES ET A LA TRUFFE (PROFITONZENTANQU’CAVEUBIENDURER.)
21 février 2014
HOMARD M’A TUER : LA RECETTE DE CHRISTOPHE MORET (LASSERRE**)
26 février 2014
Show all

9, bis Zone Touristique de l’Aguedal, km 2 route de l’Ourika, 40 000 Marrakech.
Tél : (+212) 524 38 11 38 ou (+212) 524 38 38 39.
http://www.alfassia.com/restaurants-gastronomique.html
Autre adresse à Gueliz au 5, boulevard Zerktouni.
Tél : (+212) 524 43 40 60 ou (+212) 524 43 79 73.

Une semaine entière de couscous, tajines, cornes de gazelle et autres petits bijoux marocains – et pourtant, c’est dire si l’institution Al Fassia fit l’unanimité dans mon cœur et dans mon (très engraissé) popotin.

Dans ce resto façon riad aux assiettes 100% marocaines, il règne dans l’air un agréable sentiment de proximité – sûrement dû au fait qu’en salle et en cuisine, seules les femmes sont autorisées à officier. Et ça tombe bien, parce qu’on sent qu’elles mettent à la tâche autant de cœur que si elles cuisinaient pour leur propre gazou, un soir où la bête rentrerait du boulot d’une humeur de poux.

Alors c’est simple, car de toute façon, tout est ici merveilleusement bon – mais si vous voulez vous sentir reine d’Ali Aboubou, choisissez en entrée ces salades marocaines qui rendent fou (80 dirhams, environ 7 euros) : c’est dire si devant cette orgie de petites portions à déguster, on ne sait où donner ni de la fourchette, ni du gosier.

AL FASSIA SALADES

En plat, le couscous royal (145 Dirhams) et le tajine de poulet à la courge caramélisée (115 Dirhams) sont d’une autre galaxie – tandis que dans nos verres, on se la joue local jusqu’au bout avec une bouteille de Terres Rouges venues d’ici. Mais je ne vous ai pas encore tout dit.

Car ici, le petit secret de la maison réside dans l’organisation : il s’agit de saisir votre cellulaire (ou celui de votre taxi/dromadaire) et de commander la veille pour le lendemain cette exceptionnelle épaule d’agneau dorée aux amandes en amont (480 Dirhams pour deux gloutons.)

Soit – il n’y a pas de mot pour décrire ce moment de félicité, de toute façon : vous comprendrez quand vous vous en serez gavé, et que l’appétit viendra rien qu’en repensant à la perfection de ces saveurs, de cette texture, et de cette leeeeeente cuisson.

Sauf que le problème, c’est que je vous interdis formellement de la goûter sans moi – et je suis trèèèèès jalouse, alors que je ne vous y prenne pas. Yallah.

EPAULE D AGNEAU AL FASSIA

PASTILLA POULET

AL FASSIA TAJINE POULET CITRON

AL FASSIA TEAM

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *