HEALTHY GALETTE, COURONNE A DÉCOUPER : AMASAUCE VOUS SOUHAITE LA BONANÉ !

AMASAUCE X SOJADE #2 : *SPECIAL NOÊL* 3 RECETTES DE FOLIE EN VIDÉOS POUR UN RÉVEILLON HEALTHY !
21 décembre 2017
AMASAUCE X RUEDUCOMMERCE : MA WISHLIST 100% CUISINE ONLINE POUR LES SOLDES 2018 !
16 janvier 2018
Show all

HEALTHY GALETTE, COURONNE A DÉCOUPER : AMASAUCE VOUS SOUHAITE LA BONANÉ !

Vous trouverez la fève crotte de mouche tsé tsé en bas à gauche.

Ahhhhh, mais c’est que cette s*** de 2017 nous a quitté ! Place à un 2018 plein d’amour, d’amitié, de bonnes bouffes et de bonheur partagés. Mais surtout, la santé !

Hey hey hey, c’est aussi la rentrée du gosier : après deux semaines d’absence pour cause d’escapade au soleil et de langouste à volonté (j »avoue que j’y serai d’ailleurs bien restée,) c’est une Amasauce bien requinquée qui vous souhaite la plus belle des années – sans trop de bonnes résolutions, vu qu’on ne les tient de toute façon jamais.

 

Allez là, c’est l’heure de la galette des rois !

Le truc avec la galette, c’est qu’on n’a que le mois de janvier pour s’en empiffrer – vu que cette égoïste d’Epiphanie n’a pas l’air d’avoir envie de s’implanter à l’année dans nos boulangeries. En plus, quand on y réfléchit, c’est franchement pas compliqué à façonner notre version self-made est riche en fibres, en protéines, en antioxydants et 100% healthy. En plus, on pourra même y fourrer la fève de nos envies (moi, j’ai mis une fausse crotte de mouche tsé-tsé retrouvée sous un tapis) et faire ainsi des économies. Ben oui, j’ai lavé la fève avant, pardi.

Pour commencer l’année en douceur et clôturer l’orgie de bouffe des réveillons, tâchons donc de nous auto-concocter une version rapide et économique de cette galette maison : une recette qui fera autant de bien à notre corps qu’à notre palais – et à notre porte-monnaie. Et surtout, parce c’est le seul moyen de l’avoir dans nos assiettes à l’année ! Et que la fève, y a que nous les reines qui avons le droit de la gagner. Non mais.

Changeons donc un peu les paroles de la célèbre chanson : j’aime la galette, savez-vous comment ? Quand j’la fait moi-même, avec des ingrédients goûtus zé intelligents. Et que j’trouve la fève dedans. Han han han.

Les ingrédients pour 6 queens en devenir :

–      Pour la pâte à la vanille :

  • 200g de farine de blé COMPLÈTE POUR LES FIBRES (ou farines sans gluten : mix pâtisserie, mélange riz/millet, mélange riz/châtaigne…)
  • 220g d’huile de noix de coco (tellement meilleure que le beurre pourvu d’aimer la coco)
  • 1/2 verre d’eau
  • 1 gousse de vanille

–      Pour la frangipane maison :

  • 4 CAS de sirop d’agave (sucre naturel à indice glycémique bas bien plus intelligent que le sucre blanc)
  • 120g de poudre d’amandes (si bonnes au naturel)
  • 50g d’huile de noix de coco
  • 1 oeuf (+1 jaune pour dorer)
  • un doigt de Rhum (je suis tentée de faire une blague mais je m’abstiendrais)
  • 10g de Grand Marnier

–       une fausse crotte de mouche tsé-tsé.

Vous trouverez la fève crotte de mouche tsé tsé en bas à gauche.

1) On commence par préparer notre « pâte feuilletée » healthy : on mélange et une forme une boule avec la farine, l’eau et la gousse de vanille grattée. On façonne bien, on intègre l’huile de coco fondue, et on sépare notre pâte en deux avant d’en étaler finement les deux moitiés pour obtenir deux cercles.

2) Dans un saladier, on mélange tous nos ingrédients frangipane en ajoutant les alcools au dernier moment. La mixture doit être bien lisse et homogène.

3) On badigeonne notre crème d’amande sur la première pâte étalée dans le fond d’un moule graissé (sans oublier d’y mettre la fève dans une extrémité, histoire d’éviter de tomber dessus en la coupant, ce qui a le don d’être très énervant.)

4) On place la seconde pâte feuilletée sur le bordel, en prenant soin de bien coller les bords de nos deux pâtes ensemble pour refermer (et de découper avec la pointe d’un couteau ce qui daignera dépasser.)

5) Y a plus qu’à dorer au jaune d’œuf, à percer le dessus de petits trous pour laisser la vapeur d’eau s’échapper et à dessiner des conneries à notre guise avec la pointe d’un couteau – avant d’enfourner la galette pendant 25 minutes à 200°C.

6) On termine la cuisson avec 10 minutes supplémentaires à four ouvert.

7) On laisse refroidir, on chante, et on imprime la merveilleuse couronne que je vous ai dénichée en priant pour avoir à la porter (ou pas):

Et si vous préférez toudmême impressionner vos invités avec une galette de boulanger plutôt que façonnée par vos doigts de fée, vous pourrez toujours vous régaler de mon amusée : la galette qui Bourg-la-Reine, disponible chez Le Gay Choc au 45, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Paris 4e.

Sinon, il y a celle au chocolat de mes partenaires de bûche Jacques Génin et Dominique Saibron, les vrais de vrais artisans. Mention spéciale également pour celle de Frédéric Lalos, aux Quartiers du Pain : mon boulanger préféré depuis plus de dix ans. 

ALORS, C’EST QUI LA REINE ?

3 Comments

  1. Charles dit :

    Wow, ta pâte semble parfaite, bravo! 😀

  2. Une superbe galette. La pate a l’air excellente. J’ai bien ri sur la dernière photo 🙂 🙂 🙂 Je suis pas sur que toute la famille rie si je présente ainsi mes galettes 🙂 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *