COOK’NMEET : DINERS INSOLITES CHEZ L’HABITANT
3 novembre 2013
AMASAUCE SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE : J’EN REVIENS PAS DE CE SUCCÈS PUTAIN, MERCI.
11 novembre 2013
Show all

Effectivement, j’me suis plutôt lâchée récemment, avec mes recettes de desserts chocolatés à la limite de l’obscénité – alors pour le bien de votre doux petit popotin et accessoirement du mien, je crains d’être contrainte et forcée de nous reprendre en main. (Et là, forcément, j’auto-questionne ma crédibilité à promouvoir ce bloody annoying mouvement qu’est celui de la sagesse calorique, hein.)

TAPIOCA COCO BANANAPUTAIN MAIS FAIS CHIER le chocolat, le beurre, le sucre, le gras, toussa – comment des trucs si bons peuvent-il être si salauuuuuuds à la fois ? Ceci dit, en me concoctant cette petite tuerie allégée banane/coco/tapioca, je me prouvais que VOUI, un dessert peut être light et complètement fou malgré tout.

Et franchement, quoi de plus cool pour le cul et pour le moral que de se dire que l’on a kiffé sans culpabiliser d’un poil ?

POUR 4 MEUFSQUIVEULENTDUDESSERTSANSPERDRELAFACEENENFILANTLEURJEANSLIM 🙂

70ml de tapioca (ou perles du japon, si c’est pas mignon)
250ml de lait ou crème de coco allégée (effort)
240ml de lait d’amande (c’est bon cette merde, z’avez dja goûté ?)
1 gousse de vanille à gratter
2 petites banana
2 sachets de Canderell vanillé (effort bis)
De la cannelle.
(Vous noterez que ma recette est sans sucres, sans lactose et sans gluten, hein, je veux une médaille.)

1)   Dans une casserole, on commence par faire chauffer le lait de coco avec le lait d’amande, les sachets de Canderell et la gougousse de vanille préalablement grattouillée.

2)   Dès que ça fait des bubulles, on plonge notre tapioca que l’on laisse cuire à feux doudoux pendant 10 à 20 minutes – il faut que les perliches aient triplé de volume et qu’elles soient complètement transparentes pour être cuites, oh yeah.

3)   Dans une assiette, on écrabouille les bananas avec le dos d’une fourchette. (J’adore le bruit, ça m’fait penser à quand on touille le beurre dans les coquillettes, j’ai deux ans oui merci je sais)

4)   Y a plus qu’à retirer la casserole du feu, à ajouter les bananes écrasées au mélange tapioca/laits, à touiller et à déguster à la température de notre guise après avoir saupoudré notre mixture d’un soupçon de cannelle moulue.

C’est bon sa race, ça cale grave, on kiffe notre mère, et toussa pour moins de 200 calories par portion. Du coup, y’aura même pas besoin d’aller suer comme un bovin au cours de body step ce soir, ni à hocher la tête d’un « nonononon » aussi frustré que peu convaincu au moment crucial du « JE PRENDS DU DESSERT vs LA RAISON. »

Pas la peine de me remercier, hein, je me félicite déjà moi-même de cette merveilleuse re-masterisation dénué de tout sentiment d’abjection. Ouais j’me la pète. Prout.

TAPIOCA COCO BANANA

2 Comments

  1. I’m not that much of a online reader to be honest but
    your blogs really nice, keep it up! I’ll go ahead and bookmark your site to
    come back later. All the best

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *