Accueil Reportages gourmandsDossiers thématiques L’AEROSOL : STREET FOOD, STREET ART, MUSIC & GOOD VIBES DANS UN ANCIEN HANGAR DE LA SCNF.

L’AEROSOL : STREET FOOD, STREET ART, MUSIC & GOOD VIBES DANS UN ANCIEN HANGAR DE LA SCNF.

par margaux grosman

L’AEROSOL

54 rue de l’Evangile, 75018 Paris.

M° : Porte de la Chapelle, Marx Dormoy, Crimée.

Ouvert du mercredi au dimanche jusqu’au 31 janvier 2018. Les mercredis et jeudi de 16h à 23h, du vendredi au dimanche de 12h à 23h.

Hautement perché dans un ancien hangar de la SNCF, Amasauce vous présente l’Aérosol : jusqu’au 31 janvier, le spot éphémère et tendance des amoureux du Street Art nous réserve un accueil haut en couleur avec de l’art, des cocktails, de la musique, de la bonne bouffe et tout ce qu’il faut pour être heureux. Que les 2000 m² de quai-terrasse soient entièrement recouverts par des œuvres, tel est l’objectif du lieu !

Comme le Ground Control, L’Aérosol s’inscrit dans le projet d’urbanisme transitoire de la SNCF : un lieu d’expression libre où chacun peut venir poser son blase – grand format, fresque ou pochoir. A l’intérieur du hangar, il y a le bar : entièrement recouvert de graphitis et donnant sur l’extérieur, on sirote un petit cocktail en admirant les oeuvres Street Art qui pullulent ici sur les murs, le sol, les tables et les chaises. Toujours à l’intérieur, la table de DJ est elle aussi en hauteur : elle surplombe le dancefloor, ou certains viennent shaker leur bootey et graffer la pièce perché sur des patins à roulettes. Au programme : house, électro, hip-hop, rap, et afrobeat !

Depuis fin août, l’intérieur dévoile également un gigantesque musée de Street Art et de Graffiti, réalisé en collaboration avec Maquis-Art – et accueillant des œuvres de renom comme celles d’Invaders, Shepard Faire, JonOne, Banksy, Dondi White ou encore Crash. Et pour les artistes qui voudraient renouveler les stocks de bombes aérosols, il y a aussi la boutique Maquis-Art. Choisis ta couleur.

 A l’extérieur, l’émission radio en direct est lancée sur la radio Le Mouv – d’une bombe fraîchement achetée, Amasauce s’éclate à graver son logo dans la roche (un peu foiré au niveau du m, je l’avoue.) Youyou.

Faut dire qu’ici, il y a de quoi s’exprimer (surtout artistiquement, après s’être gavée la panse de street-mets semi raffinés) et que c’est plutôt cool d’assister à une émission de radio en direct live avec un verre de vin chaud, pas vrai ? Ah ouais, et il y a même une rampe de skate pour rider en paix quand il fait beau. Et pour continuer la glisse, il est également possible de louer une paire de rollers pour 5 euros.

Côté bouffe, l’Aérosol ne nous laisse pas en reste : place ici à différents foodtrucks ou la street food est reine, et ou l’on se délecte, au choix, des hot-dogs de Richard’s Hot Dog (mention spéciale au Hula de Honolulu,) des burgers de Nolita Street, des pizzas d’Airstream Pizza mais aussi des tacos de Maria Juana (mention spéciale pour le Cactus, Amasauce aime beaucoup ça) et des sandwiches au fromage de Bread and Cheese. Pas très healthy, mais on s’en fout pour aujourd’hui.

Amasauce attend son tacos. 

Amasauce la grosse a mangé son grilles cheese et son tacos. Et vous invite, si ce n’est pas déjà fait, à venir découvrir l’Aérosol : la nouvelle caverne d’Ali Baba du Street Art qui rend folle ! (J’peux pas, j’ai saucisse.)

You may also like

2 commentaires

pauline 23 novembre 2017 - 0 h 50 min

On y fait même des yoga géants 2 fois par mois pour 1Oeuros avec ATYPIK Workshops ! 😉 http://www.atypikworkshops.com

Répondre
margaux grosman 11 décembre 2017 - 19 h 32 min

Yeah ! bon à savoir merci 🙂

Répondre

Répondre à margaux grosman Annuler la réponse

Afin d'améliorer votre expérience, ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation vous consentez à leur utilisation. Accepter En savoir plus