PAVE DE SAUMON AU LAVE-VAISSELLE. (BEN OUAIS, CA S’FAIT.)

LA NOUVELLE MAISON DE MARC VEYRAT : CHEZ YOANN CONTE
27 janvier 2014
LE B.A.T
1 février 2014
Show all

Et vous savez quoi ? Même que je me suis autant amusée qu’une corde-à-sauter entre les mains d’une gamine de CP qui fait de la GRS dans la cour de récré – tout en me concoctant un étonnamment délicieux déjeuner, et sans bouger le petit doigt (de pied.) D’ordinaire galère à cuire correctement et surtout très chiant à surveiller, le saumon en ressort fondant et moelleux à souhait.

Et en plus, avec le lave-vaisselle, impossible de foirer son plat – ce qui est assez idéal quand on a toute une flopée de potes à faire becter, mais qu’on n’a pas envie de les laisser s’imaginer qu’ils ont gagné la partie en cours de PS3 pendant qu’on prépare le repas.

Non mais sans déconner, la texture de ce saumon au lave-vaisselle m’a complètement bluffée : surtout que cette méthode de cuisson vapeur à basse température est ultra saine et économique, alors pourquoi s’en priver ma foi ?

Bref, laissez-moi vous raconter.

tumblr_mua0amvQb51ro9rq7o2_r1_500

L’idée, c’est d’enfermer hermétiquement un pavé de saumon d’environ 150g salé et poivré dans un sachet à congélation bien zippé (mais on peut aussi le mettre dans un bocal ou tout simplement l’enrouler dans du cellophane – sauf que moi j’aime pas ça parce que ça me fout en l’air quand j’arrive pas à le couper net et que ça me colle au doigts.)

photo-480

Ensuite, on balance le sachet dans notre lave-vaisselle prêt à tourner – entre nos bobols, nos verres à pied et nos mugs à thés. Après, y a plus qu’à lancer le programme « éco » de notre lave-vaisselle (1h15 de cuisson environ à 60°C.) Même si au début, j’me suis dis que c’était quand même un peu suspect – après dégustation, je me suis contentée de kiffer.

Et si l’on est d’humeur joviale et colorée, on pourra même se concocter une petite crème de pomme Granny easy-pizzy pour l’acidité, en passant au blender une pomme épluchée et coupée en quartier avec un poil de crème et quelques herbes fraîches du marché.

Tilalilaloum.

Tilalilaloum.

Comme quoi, on peut encore manger sain en s’amusant et en faisant gaffe à sa facture d’électricité. Et en plus, les assiettes seront chaudes au moment de dresser. Et puis comme ça, la prochaine fois, je vous proposerai une recette au fer à lisser. Ou pas.

11 Comments

  1. Mais c’est génial ce truc. reste que le sachet doit être super étanche sinon ton poisson aura le goût du liquide vaisselle, non ?

  2. Libellule dit :

    Demain j’essaie – par contre, 1 h 15 à 60 C° me paraissent énorme !

  3. Ohhhh géniale cette idée!! Il faut absolument que je teste ça très vite!! Merci!

  4. j’aime cette idée 🙂
    Merci!

  5. othermomix dit :

    Vraiment étrange cette méthode, mais si un peu de liquide ou de tablette passe dans le sachet, je ne suis pas sur qu’il n’y ait pas des risques d’ingestion. On ne peut pas utiliser un plat en plastique hermétique plutôt?

    • Si vous avez la frousse, vous pouvez toujours tenter une cuisson à vide et sans tablette 🙂 Un sachet hermétiquement fermé a vraiment une chance infime de laisser passer quoi que ce soit… Mais vous avez raison, le risque 0 n’existe pas – et c’est ça qui est bon, je crois. Demain en gros titres dans les journaux : SCANDALE DE LA CUISSON AU LAVE VAISSELLE, EPISODE 1 / UN HOMME INTOXIQUE PAR SON PAVE DE SAUMON SAUCE CALGON.

  6. SUSHIC dit :

    Une méthode qui permet de conserver la tendresse et la texture du saumon, apparemment très réussi, un grand bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *