JEU CONCOURS N°2 : AMASAUCETTE TE FAIT GAGNER DES KITS A CUISINER COOKIT.

« DANS LES ASSIETTES DE NOS GRAND-MÈRES » : ÉPISODE 1 EN VIDÉO ANIME PAR AMASAUCE.
5 mars 2014
KEI
10 mars 2014
Show all

JEU CONCOURS N°2 : AMASAUCETTE TE FAIT GAGNER DES KITS A CUISINER COOKIT.

Coucou les cocos, c’est kiki te fait gagner un kit cool à cuisiner Cookit pour une soirée cocooning mais quand même culinairement considérable ? C’est cette coquine de crevette de geekette d’Amasaucette !

Pirouette cacahouète – à l’occasion de son second jeu concours (et comme par hasard, «second» est le seul mot de la langue francophone dont le «c» se prononce «gu» juste pourmecasserlescoucougnes) Amasaucisse s’associe à Cookit pour faire vivre à ses acolytes de lecteurs l’expérience craquante du kit à cuisiner.

L’idée : jouer pour vous faire livrer chez vous le kit de votre choix à sélectionner sur www.mycookit.com – correspondant à une recette surkiffante et pas compliquée (mais comparable à celle d’un chef étoilé) et comportant tous les ingrédients pré-dosés pour vous auto-concocter dans votre kitchenette un repas excitant à souhait.

Vous trouverez ici plus d’infos sur l’expérience Amasaucienne du concept Cookit, puisqu’en bonne copine que je suis, je ne saurais vous conseiller quoi que ce soit que je n’aurais pas préalablement kiffé 🙂

AVANT APRES

OUI MAIS ALORS, KOMENKONFAIPOURGAGNER ?

C’est accommodant à souhait : z’avez juste à me capter sur Amstramgram pour être automatiquement inscrits et tenter d’être sélectionnés.

JEU CONCOURS

Sauf que dépêchez-vous pour jouer les cocos, car le jeu sera K.O dans une semaine chrono.

Sinon, il paraîtrait qu’un kangourou en kimono kaki ferait du karaté avec un koala et un cacatoès sur un kiosque de kermesse – mais que les kilos du kangourou, les calories du koala et le bec du cacatoès finirent par faire un trou dans le kiosque de kermesse (ils avaient dû trop me lire ces coquins.)

OK, j’ai craqué. Oui mais c’était pas compliqué : ça doit être le mélange carotte/courgette/cholestérol/crottin de chavignol que j’ai becté au dîner. C’est bon, j’ai compris : je suis kapout et je vais me coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *