LE PARIS D’AMASAUCE SUR QUEFAIRE.PARIS.FR
28 juillet 2014
S’ILLA DES BOSC
1 septembre 2014
Show all

Via de’ Vellutini, 1r (Piazza della Passera) 50125 Florence
Tel : + 39 055 218562
http://www.4leoni.it/

Ohhh, ahhh, l’Italie. Son shopping bandant, son accent chantant, ses italiens envoûtants, son romantisme ambiant, le charme de son tempérament – sans oublier cette magnétique cuisine, aux plats si divinement crazy qu’ils te font sauter les boutons de ton jean (sauf si ce bon samaritain de rital se propose de te faire brûler les calories de tes raviolis, évidemment…)

Pardon, il est l’heure d’aller coucher les enfants. Ah oui, ça doit être l’effet canicule, aussi.

Bref. Quand je suis de passage dans le pays, il y a un endroit qui me donne envie de tout plaquer pour la dolce vita à vie : c’est au cœur de Florence, et ça s’appelle Quattro Leoni.

De ses sympathiques antipasthiques (10 euros) à son melon/parme d’anthologie (12 euros) en passant par sa côte de bœuf alla Fiorentina (au kilo, 48 euros) et ses merveilleux raviolis sauce talleggio / pointes d’asperge fourrés à la poire et à la ricotta (12 euros, mes favoris) – les assiettes sont ici si parfaites dans l’efficacité de leur simplicité et de leurs assaisonnements que ta seule envie en les engouffrant est de souscrire à un abonnement à vie. Bordel, la sublimation du produit – c’est ça qui est si fanta en Italie.

IMG_5593

photo 4-57

1kg-t-bone-steak

photo 3-81

photo 2-123

thumb_600

thumb_600

Et le cadre, dans tout ça ? Imagine toi dans Vicky Cristina Barcelona – quand sexy Cricri et Vicky dînent au rougeot et à la bougie dans une mignonne petite trattoria, et que Javier Bardem leur propose un indécent trip à Oviedo pour plus tard dans la nuit. Alors, tu vois ?

Oui, ça se passe en Espagne, je sais, ça. Sinon, question visual références, j’ai aussi Eat Pray Love quand Julia Roberts s’offre un cours d’italien en terrasse avec une espèce de rital beau gosse de nulle part sorti.

Bref. Notez donc cette adresse pour votre prochain trip à Firenze, vous penserez à moi – c’est bien rare que j’le dise, mais à cette trattoria je ferai volontiers don de tout mon appétit.

 

2 Comments

  1. […] dans un italien précaire à en faire rougir de honte un kilo de penne all’arrabiata, Quattro Leoni – ma trattoria Florentine d’amour A MOI – finissait par accepter de me communiquer la recette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *