CAN TIN’H

par amasauce

5, rue de Vanves, 92100 Boulogne.
M° : Marcel Sembat, Porte de Saint-Cloud.
Tel : 01 46 08 14 12.
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 15h et de 19h à 22h.
Menus déjeuner : 11 – 18 euros.
Le + : Sur place, livré et à emporter.
Le BUN BO (au 83, bd de la République) c’est la même maison !

Vous l’aurez saisi, boulonnaise de cœur je suis. D’où mon sentiment d’épanouissement particulièrement prononcé lorsque je déniche une petite pépite à Boulbi. Et faut dire que dans son registre bien que très différent, celle-ci m’a fait cet effet virevoltant que depuis La Machine à Coudes je n’avais pas ressenti. Oh oui.

Quelque part au carrefour des boîtes de prod’ et autres chaînes de téloche, se niche une jolie petite cantine de poche aux couleurs acidulées : c’est à 200 mètres de mon nouveau chez moi; ça y sent bon la sauce soja et c’est ici qu’Irène Tran, installée depuis quelques années déjà, régale midi et soir sa clientèle d’habitués (et moi.)

Dans cette échoppe pop et branchouillette aux antipodes de la kitchissimité, la cuisine (familiale) fait l’effet d’un grand coup de frais : en entrée, de divins rouleaux de printemps aux accents japonais (6,50 euros;) et ma préférée, cette soupe glacée de courgette à la badiane, au curry et au basilic thaïlandais (5,80 euros.)

En plat, il y a ces salades de poulet tandoori/cacahuètes et de papaye verte aux crevettes à se damner (10-11 euros); ce superbe porc au caramel subtilement assaisonné (11,30 euros); sans oublier ce bun bôgosse enchanté (11,50 euros), qui se laisse gentiment béqueter jusqu’au tout dernier vermicelle sans se faire prier. Côté dessert, dur de résister au Mascaron et sa fine gravotte (5 euros) : un mélange de mascarpone et de crème de marrons, que l’on s’empressera de refaire à la maison.

Vous l’aurez compris : chez Can Tin’h, le kiff est grand comme un éléphant, et l’addition riquiqui comme un grain de wasabi – puisque le menu midi entrée/plat/dessert est à 18 euros tout compris. Et en grande fan de bouffe asiat’ que je suis, ne plus avoir besoin de me taper le trajet jusqu’à place d’Italie, ça n’a pas de prix.

SALADE PAPAYE CREVETTES

BO BUN BOEUF

ROULEAUX DE PRINTEMPS

BUN BEAU

BIERE SAIGON

You may also like

2 commentaires

Alexandra Saada 9 décembre 2013 - 17 h 06 min

Toujours au top Margaux!! Merci pour toutes ces pepites! Je vais me regaler ce soir… Les Boulonnais ne sont plus en reste 😉

Répondre
margaux grosman 29 avril 2015 - 17 h 41 min

Non, sans parler de la Machine à Coudes, de Plantxa, de la Table de Sybelle, on commence à se mettre bien !

Répondre

Laisser un commentaire

Afin d'améliorer votre expérience, ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation vous consentez à leur utilisation. Accepter En savoir plus