CREPES PARTEY

par amasauce

Quand il s’agit de crêpes, c’est mon amoureux qui prend les rennes de la kitchenette, et recette familiale oblige, il prend ça très, très au sérieux :

CREPES PARTEY

Pour une dizaine de ses crêpes inratables et dorées à souhait, moelleuses comme un petit nuage et qui ne cuisent que d’un côté : 6 oeufs, un demi-litre de lait, 100g de sucre en poudre, 100g de beurre, 100g de farine, un bâton de vanille entier, un sachet de sucre vanillé et une goutte de Grand-Marnier.

On fait chauffer le lait avec les sucres et la gousse de vanille, puis, une fois bien chaud, on y ajoute le beurre en morceaux. On sépare les jaunes des blancs et on incorpore les jaunes, la farine et le Grand Marnier au lait refroidi. La pâte doit reposer quelques heures avant de battre les blancs en neige avec une pincée de sel et de les incorporer à la pâte, doucement…

Déjà, la crêpe ne cuit que d’un côté, ensuite, pas besoin de la tartiner de Nutella !

You may also like

3 commentaires

Ange 6 février 2013 - 0 h 06 min

Merci pour la recette!!!! Je salive rien qu’a l’idée de la déguster… OMG… Je ne pourrai pas attendre la chandeleur :)))

Répondre
boccard valerie 17 mars 2013 - 12 h 12 min

Bonjour Margaux,
je suis copine de maman et je tiens une boutique de prêt à porter à Rueil.
Je suis une grande adepte du « dénichage » de bonnes adresses aussi bien « chicissime » que « bouibouiesque ». Je vais donc communiquer régulièrement avec toi afin de partager cette passion. Cependant, j’ai des lubies et quand j’aime un restau, je souhaite y revenir et y revenir…. Il n’y a a pas bcp d’adresses sympas à Rueil mais depuis quelque temps, je vais régulièrement au « Plat d’étain », restaurant à déco années 70 entièrement refait avec goût,se situant à l’orée du bois de St. Cucufa, où la cuisine est franchement très bonne avec un accueil extrêmement chaleureux et familial. Sinon, il est certains que mes adresse se trouvent toutes à Paris.
Il fut un temps non très ancien, où nous allions déguster à la japonaise au Kunitoraya rue St. Anne, nos nouilles Udon favorites. C’est une petite adresse très typique sans chichi ni chochos ! mais du vrai, de l’authentique. Nous n’y allons presque plus car pas de résas, pas mal d’attente et j’ai appris à les cuisiner…. mais bon c’est une adresse reconnue des Japonais. Be careful ! inutile de présenter sa CB…car pas d’appareil.

Répondre
boccard valerie 17 mars 2013 - 12 h 13 min

Ah au fait, merci pour la recette des crêpes, je vais essayer car je prépare systématiquement les crêpes sans recette précise….

Répondre

Laisser un commentaire

Afin d'améliorer votre expérience, ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation vous consentez à leur utilisation. Accepter En savoir plus