ZE GATOCHOCO
27 mai 2013
TRONCHE DE CAKE (A LA BANANE) SANS LACTOSE ET SANS GLUTEN
2 juin 2013
Show all

18, rue Condorcet, 75009 Paris.
M° : Gare du Nord
Tel : 01 49 95 92 25.
Ouvert tous les jours de 12h à 14h et de 19h à 23h. Le samedi de 12h à 14h30, brunch le dimanche de 12h à 16h. Fermé le lundi midi.
Le + : allez faire un tour aux toilettes, y a un barbu qui s’y fait raser.

Comment faire kiffer son mec : Round 2. Après le Cabinet de sa Majesté, laissez-moi vous présenter… le Barbe à Papa ! Je m’y suis moi-même empiffrée comme un homme, et je sens presque la barbiche me pousser.

L’autre soir, mon carnivore de mec tirait une tronche de six pieds de longs : paraît-il que môôsssieu est fatigué de nos dîners quinoa/roquette/menthe/melon/viande des grisons, faute de cuisine installée de notre nouvel mézon (et de ma volonté de tenter de devenir saine, mais faut s’faire une raison.) C’est officiel, je suis au régime depuis une semaine. Et j’ai perdu… Une semaine. Fuck mon gros cul, j’ai envie de boudin noir et d’un bon os à moelle – tant pis, j’aurais cas mettre un legging en skaï pour suer à donf pendant mon prochain cours de Boxe thaï.

Le barbe à papa, c’est un peu le jardin d’Eden du franchouillard affamé – mais les damoiselles qui font gaffe à leurs cuissots y trouve aussi leur compte, soyez rassurées. Hum, bon, par où commencer ? A la une, à la deux à la trois : au vu du menu, j’ai comme une envie de rimer.

Autour d’un bon verre de rougeasse,
N’hésitez pas à vous délecter,
De chair de crabeuh zé avocat en mousse,
Sur leur charlotte de saumon mariné.

Nan, j’déconne. En entrée, mon cœur balance entre l’os à moelle au gros sel en trio (6 euros) et la tartine chaude tomate/reblochon/chorizo (8 euros). Hier encore, j’aurais opté pour le gazpacho (7 euros), merveilleusement croûtonné et agréablement rafraîchissant (faut dire qu’on en a bien besoin, en ce moment.)

En plat, le Méga cheeseburger bleu ou cheddar (17 euros, 2 euros le supplément bacon) fait toujours son effet : pas une feuille qui dépasse, taille bien calibrée : c’est un peu le cheese du blond de Gad Elmaleh. Il y a aussi le Parmentier de boudin noir (18 euros), en bon abat jour – le tartare de bœuf au couteau (18 euros), la côte de bœuf/gratin dauphinois (pour 2, 52 euros) et l’onglet de veau (21 euros.)

Et la délicatesse féminine, bande de malheureux ? Pas de panique, choisissez les gambas poêlées (mais bien rasées) et leur délicieux risotto crémeux (21 euros.) Soit, ça sonne moins funky que la pièce du boucher – mais nos oestrogènes pourront toujours se satisfaire d’un dessert bieeeeen sucré, à choisir entre un croquant chocolat/spéculoos à tomber (8 euros), un sablé petit Lu/Nutella/banane/chantilly à se damner (9 euros), et un tiramisu à la fraise léger-léger (8 euros).

De mon côté, c’est décidé : je n’bouffe plus jusqu’à la prochaine manif anti mariage gay. Vive la France, vive les français.

Welcome to men’s paradise : marrowbone, blood sausage, beef tartare and cheese/chorizo tartine are the house’s specialties. Don’t be mad, ladies : fish tartare, salads and veggie’s tarts are also an option. And deserts are fucking great !  

OS A MOELLE

MEGACHEESE AU BLEU

RISOTTO GAMBAS

GASPATCHUSS

CROQUANT CHOCO

TIRAMISU FRAISE

2 Comments

  1. Stoker dit :

    Si cet endroit vous a plus, je vous déconseille tout de même TRÈS fortement  » Le Club des 5  » situé dans les Batignolles (même proprio).. mais plutôt L’Endroit (place félix Lobligeois) qui devrait ravir vos papilles et pupilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *