TARTE AUX POMMES ANTI-DEPRIME & ULTRA-RAPIDE
17 juillet 2013
WIKIPEARL, LA GLACE QUI NE FOND PAS : 50 CALORIES LA BOUBOULE SANS S’EN FOUTRE PLEIN LES DOIGTS
28 juillet 2013
Show all

29, rue Alibert, 75010 Paris.
M° : Goncourt, République.
Tel : 01 42 45 80 80
Du lundi au dimanche de 12h à 23h sans interruption. Sur place et à emporter.
Le + : terrasse.

Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, qu’il grêle – que des manifestants tous rouges brandissent des pancartes bleues et roses ou que des tarés nous flinguent la place du Troca – ne cherchez pas, le Petit Cambodge sera toujours complet. Alors on lit le menu, on se dit cool; on checke les prix, on se dit waaah; on voit que les gens ont l’air d’aimer ça, on se dit qu’on attendra … et puis on s’assoit.

Au vu de la proximité popotinale entre voisins de table sur ces micro-bancs de trois assises, on prie pour ne pas se retrouver à la place du milieu – car on s’y sent déjà aussi oppressé qu’entre deux marmots en classe éco pendant un vol long courrier. Et c’est là qu’on se décide d’invoquer Saint-François-du-Bobun : pourvu que j’sois pas au milieu, pourvu que j’sois pas au milieu, pourvu que j’sois pas au milieu.

Raté.

Oops, pardon, votre nem; merde, mon coude; aïe, mon sac; attention, votre serviette; mmm…pardon, bon appétit, merci; votre thé, pardon, merci. Tiens, j’avais presque oublié que les parisiens savent encore être polis. Cool, voilà mon manger : quelle rapidité ! Faut dire que ça sent bon, et puis c’est drôlement beau, aussi – espérons que la bouffe nous fasse oublier qu’ici, il y a presque autant de décibels qu’au concert de Jay-Z à Bercy.

En entrée, de superbes rouleaux de printemps aux crevettes avec cacahuètes pilées (6,50 euros). En plat, un «bobun spécial» (13 euros) toud’même assez fou : le bœuf est sauté aux oignons et la bolée parfaitement parfumée, agrémentée de deux petits pâtés impériaux maison.

Il y a aussi les curry rouges (11-13,50 euros) aux herbes fraîches et lait de coco; le Ban Hoy (13 euros); et le superbe porc au caramel (13 euros). Le tout arrosé à la Tsing Tao (3,5 euros). En dessert, mention spéciale pour le «délice banane» (6 euros) à base de tapioca et lait de coco. Et puisque les couverts peinent à arriver, je mange avec les doigts – de toute façon, j’ai 2 ans dans mon verre Duralex, alors on m’excusera.

Alors, oui c’est bon, mais tout semble avoir été mis en œuvre pour nous donner envie de déguerpir avant même d’avoir englouti notre dernier grain de riz. Alors 1) évitez de venir si vous êtes déjà tendu comme un fennec empaillé; 2) pointez vous à six, histoire d’avoir votre propre tablée : voilà qui vous évitera de tomber, comme moi, entre deux ados pré pubères qui s’inventent des nuits de sexe avec un certain Kevin à gauche; et un couple de profs en vacances en rébellion contre l’éducation Nationale à droite. Vous avez dit cantine ? J’appelle ça l’usine.

You’d better choose the take-away option if you fear noice, crowd and promiscuity : Le Petit Cambodge offers pretty good and cheap food, indeed – but the problem is that all the neighborhood knows it. 

CURRY ROUGE DE POULET

BEAU BUN

SPRING ROLLS

2 Comments

  1. Le Yin dit :

    J’y suis allé il y a deux semaines. Même a 22h c’est blindé!
    Mais c’est bon 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *