SCARLETT JOHANSON FAIT CROQUER PANAME AVEC YUMMY POP: L’INTERVIEW DE LA STAR QUI NOUS EXCITE.

LE LYS D’OR – CUISINE CHINOISE DE HAUTE VOLTIGE A PANAME 12.
31 janvier 2017
LE LIVE D’AMASAUCE POUR NOURISH BY TASTEMADE : ATTENTION, ACCENT FRANÇAIS !
17 février 2017
Show all

SCARLETT JOHANSON FAIT CROQUER PANAME AVEC YUMMY POP: L’INTERVIEW DE LA STAR QUI NOUS EXCITE.

#1000ansaprès. Ohhh Scarlett. Mon Dieu, Scarlett.

Si la belle était un fruit, elle serait une mangue, pardi : gourmande, juteuse, généreuse et voluptueuse oh oui.

Moi si j’étais un homme (coucou Diane Tell,) je l’épouserai : sauf que je ne suis qu’une femmelette, et que ma mangue préférée est déjà mariée. Du coup, la grenade que je suis (relou à décortiquer mais véritable shot de bien-être vitaminé quand on l’a épluchée,) s’est contentée de l’interviewer. Et c’est déjà pas mal, eh.

Tremblez burgers, macarons, choux à la crème et éclairs avec ou sans gluten: le popcorn de luxe envahit Paris, et pourrait bien devenir le nouveau taulier de la famille des échoppes mono-produits.

Pourquoi Yummy Pop excite Amasauce ? Nouveau bébé de Scarlett Johanson et de son mari (le frenchie Romain Dauriac,) la boutique et son ambassadrice inaugurent le snacking glamour autour d’une gamme de popcorns bien rodée aux saveurs inédites – où grignotage «casual» à l’américaine et savoir-faire à la française fusionnent.

Rencontre cro/aquante avec Scarlett Johanson. Avalage de salive.

Amasauce : Pourquoi avoir choisi Paris pour revisiter un classique du snacking amerloque ?

Scarlett Johanson : L’idée m’est venue alors que j’étais en vacances à New York avec mon mari. J’avais commandé un panel de popcorn sucrés et salés, aux saveurs aussi inatendues que bien travaillées. Mon mari fut bluffé en goûtant ces popcorns aromatisés, aux goûts divers et variés et faciles à transporter: une expérience 100% épicurienne qui nous donna l’envie et l’idée d’importer le concept à Paris !

Amasaucisse : Il est vrai que pour nous français, l’expérience du popcorn se résume souvent aux cornets en carton garnis, grignotés le long d’un film en pleine séance de cinéma. D’ailleurs, n’est-ce pas ironique pour une actrice hollywoodienne de sortir le popcorn des salles de ciné ?

Scarllleeeetttttt : S’atteler au développement d’une marque de popcorn en tant qu’actrice américaine est effectivement aussi amusant qu’ironique ! J’étais surtout motivée à l’idée de pouvoir enfin profiter de mon snack préféré dans ma ville préférée, et espère que les parisiens prendront plaisir à découvrir la gamme de popcorn made by Scarlett Johanson à l’extérieur des salles de cinéma !

Amasaucette : De cette fusion entre culture américaine (vous) et gastronomie française (votre mari,) Yummy Pop ne serait-il pas implicitement votre deuxième enfant ?

SJ: L’ouverture de Yummy Pop – où je passerai régulièrement servir le popcorn pendant les fêtes de Noël – est une bonne raison supplémentaire de passer du temps à Paris avec ma famille… Si notre fille est pour le moment notre seul enfant, Romain et moi nous amusons souvent de ce deuxième bébé gourmand.

A : Qu’espérez-vous changer dans la consommation de popcorns par les parisiens ?

SJ: Ici, il semble dans les moeurs de ne pas grignoter: j’espère que partager mon snack préféré avec tous les parisiens (des étudiants aux familles en passant par les commerçants du quartier,) les séduira à l’idée de s’autoriser un petit plaisir en milieu de matinée, au goûter, ou en fin de soirée.

A : La meilleur scénario qui nous vient, là comme ça, serait sans doute de déguster vos popcorns en mode take-away, calés devant l’un de vos films sur bon canapé, et de préférence pendant une scène en maillot de bain. Vous nous l’autorisez ?

SJ: Voilà une expérience de méta-visionnage tout à fait pertinente !

A : Popcorn à la truffe, popcorn aromatisé à la sauge, popcorn au sirop d’érable du Vermont, popcorn au pain d’épices pour Noël… De qui vous êtes vous fait aider pour transformer le classique popcorn un repas gastronomique ?

SJ: Nous avons développé la carte en collaboration avec le chef Will Horowitz, créateur du Ducks Eatery à New York, pour ne travailler que des produits frais et de saison. En grande fan du popcorn «Chicago Style» – qui associe cheddar fondu à popcorn au caramel mixé – je devais êtresûre que cette option sucrée/salée ferait partie du menu. Si le combo parmesan/truffe est un classique inratable, l’idée d’un popcorn au sirop d’érable me vint cet été, lors d’un road trip dans le Vermont. Quant au pain d’épices, c’est notre nouvelle saveur: elle sera lancée le 16 décembre chez Yummy Pop.

A : Si le monde entier vous connait et vous reconnait en atrice hollywoodienne glamour, auriez-vous pu un jour vous imaginer amoureuse d’un parisien branché, à fonder une famille les pieds bien ancrés sur le sol français et à la tête d’une boutique de popcorn gastronomique dans le marais ?

SJ : Je n’ai jamais su ni planifié là où ma carrière pourrait me mener. Le chemin est encore long: la seule chose dont je sois sûre, c’est que je suis ravie que ma route m’aie jusqu’ici menée à Paris !

Yummy Pop
35 bis, rue du roi de Sicile, 75004 Paris. Tel : 09 86 79 07 99

Crédits photos : Pascal Le Segretain/Getty Images for Yummy Pop)

3 Comments

  1. temps dit :

    Bonjour,
    La taille du sachet indique l’influence.
    j’en suis encore à préférer une poignée de marron chaud.
    Moins, c’est pas assez, plus c’est trop.
    Mais je suis curieux, il est sure que plus d’un verre me semble écœurant
    meme si quelques aromes masques. mais un verre parfois pourrait peut-être séduire.
    le bonheur est dans la poignée de cacahuète, pas dans une brouette
    Cordialement

  2. Patrick Poutch dit :

    Je chipote mais il ont divorcé depuis, à voir quel impact ça aura sur ses belles intentions parisiennes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *